SSMU Statement & Information Regarding November 10th Riot Police on Campus

SSMU Statement & Information Regarding November 10th Riot Police on Campus

For download: SSMU Statement & Information Regarding November 10th Riot Police on Campus

(français ci-dessous)

Dear McGill students,

Some of you were present last night as events unfolded with riot police on campus, while others of you have seen images and videos shared via social media or heard reports from friends and classmates, while yet others are likely still unaware of these events.

The McGill Administration released a statement earlier today. However, we feel that students may remain confused about what transpired. Consequently, here is an outline of the events as we understand them, our reaction as the SSMU Executive, and information regarding support services for those students who were physically or emotionally harmed by last night’s events.

What happened: our understanding
On November 10th, over 20,000 students across Quebec marched throughout Montreal in protest of proposed tuition hikes. The march ended at rue McGill College at around 4:00 PM when reports of a peaceful student occupation in the McGill James Administration building started spreading. Students started moving towards James Administration to understand what was occurring as well as to provide support to the students occupying the building therein.

  • A group of 13 students entered the 5th floor of James Administration and declared that they were occupying the building.
  • Students from the larger protest arrived at the building to provide support for the students inside.
  • A second group of students managed to enter by a side entrance and occupied the 2nd floor of James Administration for a short period of time.
  • Students formed a human chain around the James Administration.
  • Police on bikes arrived and attempted to move protesters away from James Administration. Their bikes were used to push protesters back. Protesters responded in turn. Bike police retreated and protesters threw objects in their direction.
  • Approximately 100 riot police were called to the scene of the protest.
  • Riot police hemmed in protesters and bystanders around James Square (the quad in front of James Adminstration) in an attempt to move them out of the area.
  • Students were tackled, hit by batons, pepper sprayed and tear gassed.
  • A professor was tackled, struck with batons and pepper sprayed.
  • Students were barred from entering other buildings on campus, preventing them from receiving appropriate medical support from pepper spray and tear gas, attending class, and studying.

Accounts from News Media & Social Media
Below are several news reports about what happened last night.

http://www.cbc.ca/news/canada/montreal/story/2011/11/11/mtl-protestreaction.html

http://www.mcgilldaily.com/2011/11/students-occupying-james-administration-assaulted-by-security/

http://www.mcgilldaily.com/2011/11/mcgill-students-violently-forced-off-campus/

http://www.mcgilltribune.com/news/riot-police-respond-to-tuition-hike-demonstration-on-campus-1.2694573#.Tr2K-T0k6so

For those wishing to see what happened for themselves, here is a selection of video clips:

This video shows the build up of events prior to riot police arriving on campus.
http://www.youtube.com/watch?v=awJL74rEZgU

This video shows the arrival of riot police and students leaving towards Milton.
http://www.youtube.com/watch?v=ZAZGSNrUzgc

At the end of this video, students are pepper-sprayed.
http://www.youtube.com/watch?v=W2fjvUAlBoA

This video shows a woman being thrust against a door frame by police at the entrance to McConnell Engineering.
https://www.facebook.com/photo.php?v=10150377131398873

Riot police charge on protesters on Milton.
http://www.youtube.com/watch?v=S4aSRIaDTI4

For the record, students have peacefully occupied the Principal’s office in the past.
http://reporter-archive.mcgill.ca/Rep/r2914/shapiro.html

Our Concerns
To our knowledge, approximately 100 police officers dressed in riot gear entered McGill campus yesterday for the first time since 1969. Their use of force included physical assault on students, staff and members of the Montreal community, as well as aggressive use of pepper spray and tear gas. This was grossly disproportionate to the peaceful (if noisy) gathering that had been taking place before they arrived. We are also extremely concerned about reports of physical aggression on the part of McGill Security Services, which some claim assaulted peaceful and unarmed students who had entered the James Administration building.

We are appalled and deeply saddened by the presence of riot police on our campus. The acts of
brutality that occurred last night have no place on a university campus. The presence of riot police on our university campus threatened the physical and psychological integrity of students and other members of the McGill community, including those who were simply passing by on their way home. We are glad to read that the McGill Administration has opened an independent investigation of the events. We will be happy to help in any way to ensure that this inquiry will fully and truthfully reflect yesterday’s events as they unfolded.

Where to Get Help
Student groups across the McGill community are banding together to provide emotional, legal,
personal and political support on the phone, over the Internet and in person.

If you or someone you know is in need of anything at all as a result of Thursday night’s events, click here for a complete list of support services.

In person drop-ins: offered by the SSMU (on Sunday November 13), SACOMSS (on Monday November 14), and QPIRG McGill (TBA).

Over the phone: McGill Nightline (514-398-MAIN) is operating during its normal hours (6 PM – 3 AM), seven days a week. SACOMSS (514-398-8500) is also offering a phone service from 12 noon to midnight today, November 11, as well as over the weekend and 6 PM to 12 AM on Monday November 14.

Student advocacy (514-398-4384): Representation for you is available;; we recommend that if you were hurt during last night’s incidents, you document your injuries and experiences (take photos and write down what happened). Click here to contact McGill Legal Information Clinic Student Advocacy Program.

Please click here for a complete listing of all support services available to students and the community at this time.

Please Contact SSMU If…
You were excluded from academic activities
If you were prevented from accessing a classroom, mid-term exam or any McGill building yesterday because of the presence of police on McGill’s campus, please contact Emily Clare, SSMU Vice-President (University Affairs), at ua@ssmu.mcgil.ca. SSMU is committed to ensuring no one will be academically penalized by the university in relation to yesterday’s events.

You would like your experience put on the record
While we are glad to hear that McGill has announced an independent investigation, we do not yet know what form this will take. We will collate students’ accounts; we will respect your anonymity if you so desire. At this time, we have no specific intended use for this information. However, we think it is important to chronicle the event accurately from multiple sources given that this will likely be an issue of considerable discussion throughout the upcoming weeks. Email ua@ssmu.mcgill.ca.

If you wish to speak out about yesterday’s events, or hear firsthand what happened…

… there will be an informal gathering next Monday at 12:30 pm in the amphitheatre in front of the James administration building. Students, faculty and community members will be sharing eyewitness accounts of Thursday’s events, discussing their significance, and deciding how to move forward. All are welcome.

Yours, in Service, Representation & Leadership,

The 2011-2012 SSMU Executive

 

——————————-

 

Chers étudiants, chères étudiantes,

Plusieurs d’entre vous étaient présents la nuit dernière lors des évènements impliquant l’escouade anti-émeute sur le campus universitaire, et d’autres auront vu les images et les vidéos partagés via les médias sociaux, ou entendu les comptes-rendus d’amis et de camarades de classe, et d’autres encore n’auront pas entendu parler de ces évènements.

L’administration de l’Université McGill a déjà fait paraître un message plus tôt dans la journée d’aujourd’hui. Cependant, nous sentons que plusieurs étudiants demeurent confus au sujet des évènements qui ont survenu. Voici donc un résumé des évènements tel que nous les comprenons, notre réaction en tant que Comité Exécutif de l’AÉUM, et des informations au sujet des services de soutien disponibles aux étudiant-e-s qui ont subi des sévices physiques ou émotionnels la nuit dernière.

Ce qui s’est passé : notre compréhension des choses
Le 10 novembre, plus de 20,000 étudiants en provenance de partout au Québec ont manifesté dans les rues de Montréal afin de s’opposer à une hausse proposée des frais de scolarité. La marche s’est terminée angle McGill College vers 16h, au moment où se propageait la nouvelle qu’un occupation pacifique de l’édifice de l’administration (James) était en cours. Des étudiants se sont mis à se déplacer vers l’édifice James afin de comprendre ce qui s’était passé, et afin d’appuyer les étudiants qui occupaient l’édifice.

  • Un groupe de 13 étudiants sont entrés au 5e étage de l’édifice James et ont déclaré qu’ils et elles occupaient l’édifice.
  • Des étudiants provenant de la manifestation principale sont arrivés à l’extérieur de l’édifice afin d’appuyer les étudiants à l’intérieur.
  • Un deuxième groupe d’étudiants est parvenu à rentrer par une porte de côté de l’édifice et ont occupé le 2e étage de l’édifice pour un certain temps.
  • Des étudiants ont formé une chaîne humaine autour de l’édifice James.
  • Des policiers à vélo sont arrivés et ont tenté d’éloigner les manifestants de l’édifice James. Ils se sont servis de leurs vélos pour déplacer les manifestants, qui ont répondu à leur tour. Les policiers à vélo ont commencé à quitter alors que des manifestants lançaient des objets vers eux.
  • Environ 100 policiers en tenue anti-émeute ont été convoqués au lieu de la manifestation.
  • Les policiers ont formé des lignes autour de manifestants et de passants autour du carré James (l’espace vert devant l’édifice de l’administration) afin de les inciter à quitter les lieux.
  • Des étudiants ont été exposés à du poivre de Cayenne et à des gaz lacrymogènes.
  • Des étudiants se sont fait plaquer, frappés par des bâtons et des pneus de vélo.
  • Un professeur s’est fait plaquer, a été frappé avec des bâtons, et a été exposé à du poivre de Cayenne.
  • Des étudiants se sont fait refuser l’accès à d’autres édifices sur le campus, ce qui les a empêché d’aller à leurs cours, d’étudier, et de recevoir le soutien médical nécessaire dû à leur exposition au poivre de Cayenne et aux gaz lacrymogènes.


Comptes-rendus des médias de masse et des médias sociaux
Voici plusieurs reportages sur les évènements d’hier :

http://www.cbc.ca/news/canada/montreal/story/2011/11/11/mtl-protestreaction.html

http://www.mcgilldaily.com/2011/11/students-occupying-james-administration-assaulted-by-security/

http://www.mcgilldaily.com/2011/11/mcgill-students-violently-forced-off-campus/

http://www.mcgilltribune.com/news/riot-police-respond-to-tuition-hike-demonstration-on-campus-1.2694573#.Tr2K-T0k6so

Pour ceux qui désirent voir par eux-mêmes ce qui s’est s’est passé, voici quelques vidéoclips :

Ce vidéo montre la série d’évènements qui a mené à l’arrivée de l’escouade anti-émeute sur le campus.
http://www.youtube.com/watch?v=awJL74rEZgU

Ce vidéo montre l’arrivée de l’escouade anti-émeute et des étudiants quittant vers Milton.
http://www.youtube.com/watch?v=ZAZGSNrUzgc

Vers la fin de ce vidéo, des étudiants sont exposés à du poivre de Cayenne :
http://www.youtube.com/watch?v=W2fjvUAlBoA

Ce vidéo montre une femme qui se fait pousser contre un cadre de porte par la police à l’entrée de l’édifice de génie McConnell.
https://www.facebook.com/photo.php?v=10150377131398873

L’escouade anti-émeute faisant une charge sur Milton.
http://www.youtube.com/watch?v=S4aSRIaDTI4

A titre d’information, des étudiants ont déjà pacifiquement occupé les bureaux du Principal il y a quelques années.
http://reporter-archive.mcgill.ca/Rep/r2914/shapiro.html

Nos préoccupations
A notre connaissance, environ une centaine de policiers en tenue anti-émeute sont pénétrés dans le campus de l’Université McGill hier pour la première fois depuis 1969. Ils ont physiquement attaqué des étudiants, des employés de l’Université, et d’autres montréalais, tout en se servant de poivre de Cayenne et de gaz lacrymogène. Ces gestes étaient une réponse totalement disproportionnée au rassemblement pacifique (bien que bruyant) qui se déroulait avant leur arrivée. Nous sommes également très inquiets des allégations d’agressions physiques de la part des services de sécurité de l’Université; ceux-ci auraient attaqué des étudiants pacifiques et non-armés qui étaient rentrés dans l’édifice James.

Nous sommes outrés et profondément attristés par la présence de l’escouade anti-émeute sur notre campus. Les gestes brutaux poses hier soir ne devraient jamais se produire sur un campus universitaire. La présence de l’escouade anti-émeute sur notre campus a menacé le bien-être psychologique et physique d’étudiants et d’autre membres de la communauté universitaire, y compris ceux et celles qui circulaient tout simplement avec l’intention de rentrer chez eux. Nous sommes enthousiasmés de constater que l’administration de l’Université McGill a formé une commission d’enquête indépendante entourant ces évènements. Nous sommes disposes à nous assurer que cette commission d’enquête reflétera pleinement et véritablement les évènements d’hier tels qu’ils se sont déroulés.


Où trouver de l’aide
Des groupes étudiants partout sur le campus s’unissent afin de fournir du soutien émotionnel, légal, personnel et politique soit au téléphone, via Internet ou en personne.

Clinique pour services en personne : offerte par l’AÉUM (le dimanche 13 novembre), le SACOMSS (le lundi 14 novembre) et le GRIP-McGill (date à annoncer).

Par téléphone : Les services du Nightline (514-398-MAIN) seront offerts durant ses heures normales (de 18h à 3h du matin), sept jours sur sept. Le SACOMSS (514-398-8500) offrira également un service téléphonique de midi à minuit aujourd’hui, le 11 novembre ainsi que durant la fin de semaine, et de 18 à minuit le lundi 14 novembre.

Service de représentation étudiante/Clinique légale (514-398-4384) : Il existe un service de représentation étudiante; si vous avez été blessé durant les évènements d’hier, nous vous recommandons de bien enregistrer vos blessures et votre témoignage en prenant des photos et en écrivant ce qui s’est passé. Cliquez ici pour rejoindre le service de représentation étudiante de la Clinique d’information juridique.

Cliquez ici pour une liste complète des services de soutien disponibles aux étudiants et aux membres de la communauté.


Veuillez rejoindre le SSMU si…

On vous a exclu de certaines activités académiques
Si on vous a empêché d’avoir accès à une salle de cours, à un examen de mi-session, où à n’importe quel édifice de l’Université hier à cause de la présence de la police sur le campus, veuillez rejoindre Emily Clare, vice-présidente aux affaires universitaires de l’AÉUM, à ua@ssmu.mcgill.ca. L’AÉUM désire s’assurer que personne ne sera pénalisé par l’université en lien aux évènements d’hier.

Vous désirez fournir un témoignage
Bien que nous soyons heureux d’entendre que l’Université McGill a annoncé la création d’une enquête indépendante, nous ne savons toujours pas quelle forme cette enquête prendra. Nous allons colliger des témoignages d’étudiants et respecterons votre désir de fournir un témoignage anonyme le cas échéant. En ce moment, nous ne sommes pas certains de l’utilisation qui sera faite de cette information. Toutefois, nous croyons qu’il est important de faire la chronique de cet évènement à partir de sources multiples, étant donné qu’il fera probablement l’objet de plusieurs discussions au courant des prochaine semaines.


Si vous désirez vous exprimer au sujet des évènements d’hier, ou entendre des témoignages…

… il y aura un rassemblement informel lundi prochain à 12h30 dans l’amphithéâtre devant l’édifice James. Des étudiants, des membres du personne enseignant, et des membres de la communauté y seront pour partager des témoignages des évènements de Jeudi, pour discuter de ce qui en revient, et afin de décider des prochaines étapes. Bienvenue à toutes et tous.


Toujours à votre service en tant que représentants et leaders,
le comité exécutif de l’AÉUM de l’année 2011-2012

 

Latest News

OurTurn
Fall General Assembly 2017
LifeAYD: Careers Beyond Your Degree