SSMU Endorses AMUSE Collective Bargaining

SSMU Endorses AMUSE Collective Bargaining

SSMU Endorses AMUSE Collective Bargaining

 

At its Legislative Council meeting of October 13, 2016, the Students’ Society of McGill University (SSMU) formally endorsed the collective bargaining demands of the Association of McGill University Support Employees (AMUSE). AMUSE represents over 1500 casual and temporary non-academic workers at McGill and has been in negotiations with the university for a new agreement since June 2015.

Approximately 85% of AMUSE members are students, while over 50% work for $10.85 an hour (only 10 cents above minimum wage). Current bargaining priorities include re-hiring priority for existing positions; a $15 minimum wage plus benefits; and better posting and oversight of Work Study opportunities.

Councillors expressed support for the motion in light of the high number of AMUSE members who are also members of SSMU. In addition, they indicated the importance of calling on the university to pay all of its workers a living wage and to prioritize adequate student employment and financial aid opportunities. The SSMU is committed to supporting AMUSE in ensuring that these demands are met by the McGill administration.

AMUSE will be holding a Special General Assembly this Thursday, October 20th, at 6:30PM in Leacock 219. Union members are invited to discuss the way forward in bargaining and to vote on pressure tactics up to and including a strike. If you are a student working in units like Athletics, the Bookstore, Phonathon, and most Work Study positions on campus, you are an AMUSE member and can vote on the future of your union.

—————————–

A la rencontre du Conseil législatif du 13 Octobre 2016, l’Association étudiante de l’université McGill (AEUM) a formellement appuyé les demandes de négociation collective du Syndicat des employé-e-s occasionnels de l’Université McGill (en anglais: AMUSE). AMUSE représente plus de 1500 travailleurs et travailleuses non-académiques occasionnels et temporaires à McGill. Le syndicat est en négociations avec l’université depuis juin 2015.

Approximativement 85% des membres de AMUSE sont des étudiants, tandis que 50% travaillent pour $10.85 de l’heure (seulement 10 cents au-dessus du salaire minimum). Les priorités de négociation incluent la priorisation des travailleurs et travailleuses avec ancienneté pour embauche dans les positions existantes; un salaire minimum de $15 de l’heure avec bénéfices; et un meilleur affichage et supervision des opportunités travail-études.

Les conseillers ont exprimé leur support pour la motion étant donné le grand nombre de membres de AMUSE qui sont aussi des membres de l’AEUM. De plus, ils ont souligné l’importance de faire appel à l’université de payer tous ses travailleurs et travailleuses un salaire décent et de prioriser l’emploi étudiant et l’aide financière. L’AEUM est engagée à supporter AMUSE dans sa tentative d’assurer que ces demandes sont satisfaites par l’administration.

AMUSE tiendra une Assemblée générale spéciale ce jeudi, 20 octobre, à 18:30 dans Leacock 219. Les membres du syndicat sont invités à discuter la voie à suivre pour les négociations et à voter sur les tactiques de pression à adopter, allant jusqu’à et incluant la possibilité d’une grève. Si vous êtes étudiant/étudiante et travaillez dans des unités telles que l’athlétisme, la librairie, le ‘phonathon’, et la plupart des programmes travail-études, vous êtes membre de AMUSE et pouvez voter pour le future de votre syndicat!

 

Latest News

OurTurn
Fall General Assembly 2017
LifeAYD: Careers Beyond Your Degree