Histoire

Histoire

Histoire

Au courant de l’année 2008-2009, l’AÉUM a fêté son 100e anniversaire. L’année suivante, les Exécutifs de l’AÉUM ont mandaté “Un centenaire à l’AÉUM”.
Accédez ci-dessous à la version abrégée de comment votre syndicat étudiant est devenu ce qu’il est aujourd’hui.

1902-1903

L’Association Alma Mater est créée. Elle devient officiellement l’instance représentative des étudiants de McGill en 1908.

1931

Les femmes sont admises au rang de membres de l’AÉUM pour la première fois. Jusqu’alors, elles étaient membres d’une organisation parallèle, dénommée l’Union des femmes.

1950s

L’AÉUM s’implique dans les questions sociales du moment, y compris l’effort de guerre, la conscription, l’échange international d’étudiants russes, la pilule contraceptive, et le financement gouvernemental de l’éducation.

1953

Des milliers d’étudiant·e·s participent à la Soirée des activités découvrir , et se joindre à, certains des 150 clubs de l’AÉUM. La Soirée des activités, accueillant plus de 2,500 étudiant·e·s à chaque semestre, met aujourd’hui en valeur plus de 250 clubs, services, et publications.

1960s-70s

Des manifestations organisées contre les essais nucléaires sous-marins Amchitka des États-Unis et contre la guerre d’Indochine ont lieu. Le Conseil exécutif de l’AÉUM vote en faveur de l’élimination des frais étudiants.

1968

La première femme à occuper le poste de présidente de l’AÉUM, Sharon Sholzberg, entre en fonctions.

1981

La Fédération canadienne des étudiantes et étudiants (FCEE) est créée. Cependant, l’AÉUM ne se joint jamais  à l’association  en raison du contexte politique particulier du Québec. Au lieu de cela, l’AÉUM rejoint la section régionale de la FCEE (FCEE-Q), lui permettant ainsi d’exercer un impact plus important au niveau provincial.

1992

Un référendum de l’AÉUM vise à modifier la désignation officielle du “Centre universitaire” pour renommer ce-dernier le “Centre universitaire William Shatner”. Bien que la majorité des étudiant·e·s appuient l’idée, l’université rejette les résultats en raison des réglementations de la toponymie. Néanmoins,  l’ons le surnomme  le Pavillon Shatner depuis lors.

1998

Le président de l’AÉUM, Duncan Reid, lance le Fonds d’études de premier cycle à McGill pour tenir compte des préoccupations financières urgentes entraînées par  la diminution des financements gouvernementaux dans l’éducation postsecondaire. Les progrès visés par ce fonds comprennent une augmentation du nombre d’heures d’ouverture des bibliothèques et de nouveaux aménagements au sein de celles-ci; le Fonds de vie sur le campus de l’AÉUM (plus de 35,000$ annuellement), qui permet aux étudiant·e·s de postuler pour des évènements  enrichissant  la vie sur le campus; et des rénovations du Pavillon Shatner. En 2004, cette  cotisation  est réduite de moitié.

2018-2020

Le bâtiment du centre universitaire ferme ses portes pour être rénové en 2018., poussant les divers groupes universitaires à se réaménager à travers le campus. De plus, les rénovations ont entraîné la fermeture du bar étudiant Gerts’ Bar pendant toute leur durée. En 2020, les rénovations ont été achevées. Cependant, la pandémie de la COVID-19 a repoussé la réouverture du centre jusqu’à présent.

1926

La Fédération nationale des étudiants universitaires canadiens (NFCUS) est créée afin de promouvoir une coopération accrue entre les divers conseils étudiant·e·s  et de suivre  leur progrès quant à la promotion des intérêts  étudiants.

1940S-60S

L’AÉUM continue de croître et d’évoluer suite à son lancement. Son rôle s’élargit pour y inclure les clubs, les services, les évènements, et l’entretien du Centre universitaire (constitué à l’époque d’un bar et d’une cafétéria). Le Conseil exécutif prend plus d’ampleur.

 milieu des années 1950

L’AÉUM présente un exposé et offre un chèque de $25,000 comme don pour le Fonds de dotation du nouveau pavillon de l’Association étudiante, attestant ainsi de la volonté des étudiants de voir s’instaurer un nouveau pavillon. Ils réussissent à convaincre le Conseil des gouverneurs de McGill de la nécessité d’un pavillon consacré aux services et aux activités pour les étudiants.

1954

L’AÉUM et d’autres associations étudiantes rencontrent Maurice Duplessis (le Premier ministre du Québec) pour discuter des besoins des étudiants. Parmi leurs recommandations figurent des subventions provinciales statutaires aux universités, ainsi que des bourses d’étude. Leurs contributions aident à remodeler le programme d’aide financière pour l’éducation postsecondaire.

October 15th, 1965

Le Premier ministre du Québec, Jean Lesage, inaugure officiellement le Centre universitaire. Bien que celui-ci appartienne à l’Université McGill, il est dès lors administré par les étudiants, pour les étudiants

1974

L’UGEQ est remplacée par l’Association Nationale des Étudiantes et Étudiants du Québec (ANEEQ).

1989

La Fédération Étudiante Universitaire du Québec (FEUQ) est créée dans la salle de bal du Centre universitaire. Cependant, en raison de problèmes de politique, l’AÉUM se retire et se réengage  à plusieurs reprises au cours des deux prochaines décennies. Malgré leur passé houleux, l’AÉUM et la FEUQ continuent à  travailler ensemble sur divers projets touchant les étudiants de la province.

1994

L’AÉUM ne souscrit pas au mode de représentation étudiante de la FCEE, favorisant une approche plus pragmatique, et devient alors membre fondateur de l’Alliance canadienne des associations étudiantes (ACAÉ).

2008-2010

L’AÉUM participe à la création de la Table de concertation étudiante du Québec (ou la TaCEQ).