L’AÉUM APPELLE AU DÉNONCEMENT DE LA VIOLENCE SEXUELLE

L’AÉUM APPELLE AU DÉNONCEMENT DE LA VIOLENCE SEXUELLE

L’Association Étudiante de l’Université McGill (AÉUM) est perturbée par la nouvelle relatant qu’un joueur de l’équipe de football les Redmen de McGill soit accusé en justice pour profération de menaces, vol à main armée et agression relatant à un incident de violence domestique. La réaction de McGill, qui a décidé de suspendre immédiatement le joueur, témoigne de la volonté de l’université à suspendre la présomption d’innocence dans l’attente que les accusations soient fondées. L’AÉUM voudrait souligner l’échec de l’université de prendre des initiatives similaires lors de l’accusation de trois joueurs de football pour agression sexuelle l’an dernier. À la suite des accusations pour agression sexuelle, le département sportif de McGill n’a pris autre mesure que de réviser le « Guide de récréation et de sport de l’Université McGill » et pour y définir des « politiques et principes directifs ;» sans même considérer la mise en œuvre de formations obligatoires sur le consentement, la violence sexuelle ou l’équité. L’AÉUM est entrain d’élaborer, avec la recommandation des étudiants, une Politique d’Agression Sexuelle pour l’Université, qui met notamment l’accent sur le besoin d’établir des moyens concrets et proactifs d’adresser la violence sexuelle.

Tous ces incidents de violence démontrent les conséquences de l’échec de l’université McGill et du département sportif de McGill à prendre des mesures considérables et proactives d’engager avec les athlètes sur le sujet de la violence sexuelle. Cette suspension représente un premier pas pour réduire les dommages causés au sein de la communauté, mais l’AÉUM encourage fortement à agir, d’une façon significative et proactive, dès maintenant.

L’AÉUM encourage les étudiants ayant besoin de support à la suite de cet incident à utiliser les groupes de soutien et les ressources suivantes au besoin : la ligne de soutien ou les heures de bureau du Centre pour les victimes d’agression sexuelle de l’Association Étudiante de McGill (SACOMSS) ((514) 398-8500; se trouvant au AÉUM B-27), la ligne de support de nuit de McGill (514-398-6246), et le Réseau de Support des Pairs (Peer Support Network).

– Les membres de l’exécutif de l’AÉUM

« MISE À JOUR: Selon un article du National Post paru le 25 septembre 2013 à 21h37, le joueur « a comparu en court à Montréal jeudi pour voies de fait et menace contre son ancienne épouse. Il fut libéré plus tard sous caution de 300$ et une série de conditions. »

Dernières nouvelles

Atelier du club et Sommet des services
À notre tour
L’assemblée générale de l’AÉUM automne 2017