Déclaration de l’AÉUM concernant les projets de loi 9 et 21

Déclaration de l’AÉUM concernant les projets de loi 9 et 21

À toutes et à tous les etudiants de McGill,

L’Association Étudiante de l’Université McGill (AÉUM) condamne avec grande fermeté le caractère xénophobe des projets de loi 9 et 21. Nous nous engageons à nous opposer activement à ces projets de loi dans la mesure de notre possible. Nous nous engageons aussi à soutenir les initiatives et les ressources communautaires visant à arrêter ou à atténuer les répercussions scolaires, professionnelles et émotionnelles de ces projets de loi sur les étudiants et sur la société dans son ensemble.

Le dimanche 16 juin, l’Assemblée nationale du Québec a adopté le projet de loi numéro 9 avancé par la Coalition Avenir Québec (CAQ). Ce projet de loi vise à modifier le processus provincial d’immigration et donne au CAQ le pouvoir de définir ses propres critères pour accepter ou rejeter les demandes de résidence permanente et de citoyenneté. Plus précisément, le projet de loi vise à prioriser les demandeurs en fonction de leur aptitude à s’intégrer au marché du travail et de leur capacité à parler français – plutôt que de donner la priorité aux personnes en situation précaire et à celles désireuses de retrouver leur famille. Cette spécification est très certainement lié à la promesse de campagne de François Legault d’expulser les immigrants qui n’ont pas appris le français dans les trois ans suivant leur arrivée au Québec. Le projet de loi doit donc être lu sous l’angle d’une question linguistique qui divise et d’un penchant pour l’homogénéité dans la célébration de la diversité. Elle réduit la valeur d’une personne à sa capacité d’assimilation et la lie à sa contribution au marché du travail.

Le jour suivant, le CAQ a adopté à la hâte le projet de loi 21, qui interdisait notamment aux fonctionnaires de porter des symboles religieux lorsqu’ils exercent leurs fonctions. Bien que le CAQ ait introduit une clause d’antériorité exemptant les personnes occupant actuellement ces postes, cette protection ne s’étend pas aux étudiants actuellement en étude et en stages menant à l’un de ces postes. La clause d’antériorité arrête aussi de protéger le travailleur à partir du moment où il accepte une promotion. De plus, le gouvernement a ajouté une spécification de dernière minute exigeant la création d’un organe policier étudiant chargé de surveiller l’application du projet de loi, probablement suite aux réponse des municipalités et des écoles affirmant leur souveraineté locale en refusant d’imposer cette loi raciste et sexiste.

Le 5 avril 2019, à l’annonce du projet de loi 21, l’ AÉUM a publié une déclaration similaire. Dans cette déclaration, nous avons fermement dénoncé le projet de loi proposé, décrit les membres de la communauté de McGill les plus touchés et remis en question le  » système de valeurs  » sur lequel le projet de loi était censé être fondé. Pour être clair, les projets de loi 9 et 21 favorisent la xénophobie, le racisme et le sexisme et visent à alimenter le sectarisme et la suprématie blanche  sous le couvert de la laïcité et de la croissance économique. Bien que les projets de loi visent ostensiblement les travailleurs du secteur public et les immigrants, leurs effets se répercutent sur l’ensemble de notre société. Contrairement à la logique de la CAQ, les projets de loi 9 et 21 ne mènent pas à un monde plus sécuritaire et plus inclusif.

Nous sommes conscients que cette déclaration n’est pas suffisante. À elle seule, la Société Étudiante de l’Université McGill ne peut remédier au tort causé par l’adoption de ces projets de loi. En tant qu’association étudiante, nous avons une obligation envers notre communauté – en particulier envers les membres marginalisés de notre communauté visés par ces projets de loi – et nous estimons que la meilleure façon de nous acquitter de cette obligation est de défendre leurs causes.

Concernant nos revendications, nous demandons ce qui suit :

Que le Cabinet Fédéral exerce son pouvoir de révocation pour annuler l’adoption des projets de loi 9 et 21.

Que l’administration de McGill publie une nouvelle déclaration en réponse au projet de loi 21 qui comprend une condamnation du projet de loi 9 ; et qui reconnaît explicitement la nature xénophobe, raciste et sexiste des projets de loi 9 et 21 et leur rôle dans la continuité du sectarisme et de la suprématie blanche; et qui présente des excuses pour cette omission dans sa déclaration initiale ; et qui assume la responsabilité de l’impact du projet de loi 21 sur les options d’emploi actuelles et futures de nombreux étudiants McGillois en modifiant ses  » politiques et pratiques  » en conséquence.

Le 17 juin, il a été annoncé que l’Association Canadienne des Libertés Civiles et que le Conseil National des Musulmans du Canada allaient contester le projet de loi 21 devant la Cour supérieure du Québec. Plusieurs manifestations ont déjà eu lieu à travers le Québec. Des articles sont en cours de rédaction, des communautés s’organisent. La population du Québec se défend, et nous appuyons sans équivoque ces efforts.

Vous trouverez ci-dessous une liste des ressources sur le campus et hors campus pour les personnes directement ou indirectement touchées par l’adoption des projets de loi 9 et 21. De plus, nous offrons notre temps et nos services aux membres de la communauté qui auraient  besoin d’aide administrative pour créer des groupes de soutien ou tout autre initiative. Si cela vous intéresse, veuillez envoyer un courriel à external@ssmu.ca.

RESSOURCES

Cette liste est loin d’être exhaustive. Par ailleurs, la plupart des clubs et services de l’AÉUM  sont en congé cet été et reprendront leurs activités au début du semestre d’automne. Il est toujours possible d’utiliser les res ressources suivantes pendant ce temps:

MCGILL OFFICE OF RELIGIOUS AND SPIRITUAL LIFE (MORSL)

3495 rue université (2ème étage), Montréal, QC H3A 2A8

morsl@mcgill.ca / (514)-398-4104

MUSLIM STUDENTS’ ASSOCIATION OF MCGILL UNIVERSITY (MSA)

president@msamcgill.com

HILLEL MONTREAL

3460 Stanley, Montréal, QC H3A 1R8

ISLAMIC CENTRE OF QUEBEC (ICQ)

2520 Laval Road, Ville St. Laurent, QC H4L 3A1

info@icqmontreal.com / (514) 331-1770

GURUDWARA GURU NANAK DARBAR MONTREAL

430 St. Roch, Montréal, QC H3N 1K2

(514) 270-6600

MCGILL SIKH STUDENTS’ ASSOCIATION

VENT OVER TEA

info@ventovertea.com

CLINIQUE D’INFORMATION JURIDIQUE
pub.licm@mail.mcgill.ca
(514) 398-6792

Signée,
Sanchi Bhalla I Vice Président (Affaires internes)
Adam Gwiazda-Amsel I Vice-President (Affaires externes)
Madeline Wilson I Vice-Présidente (Affaires universitaires)
Bryan Buraga I Président
Sam Haward I Vice-Président (Finance)
Billy Kawasaki I Vice-Président (Vie étudiante)

Dernières nouvelles

En l’honneur des vies perdues lors de la tragédie de l’École Polytechnique
Déclaration de l’AÉUM sur les discussions autour de la « motion concernant les offres de voyages gratuits proposées aux leaders étudiant.e.s »
le jour du Souvenir