En l’honneur des vies perdues lors de la tragédie de l’École Polytechnique

En l’honneur des vies perdues lors de la tragédie de l’École Polytechnique

Geneviève Bergeron (21 ans), génie civil; Hélène Colgan (23 ans), génie mécanique; Nathalie Croteau (23 ans), génie mécanique; Barbara Daigneault (22 ans), génie mécanique; Anne-Marie Edward (21 ans), génie chimique; Maud Haviernick (29 ans), génie des matériaux; Barbara Maria Klucznik (31 ans), soins infirmiers; Maryse Laganière (25 ans), employée au département des finances; Maryse Leclair (23 ans), génie des matériaux; Anne-Marie Lemay (27 ans), génie mécanique; Sonia Pelletier (28 ans), génie mécanique; Michèle Richard (21 ans), génie des matériaux; Annie St-Arneault (23 ans), génie mécanique; et Annie Turcotte (20 ans), génie des matériaux.

6 décembre 2019 |En ce jour, il y a trente ans, quatorze femmes de l’École polytechnique furent les victimes d’une attaque anti féministe fondée sur le sexe. Elles ont été ciblées, car elles étaient toutes censées être des étudiantes en génie et ont perdu la vie à cause de cet acte vicieux. Aujourd’hui, nous nous souvenons de leurs noms et honorons leurs mémoires.

L’événement tragique de l’École Polytechnique nous enseigne que la violence à l’égard des femmes n’est en aucun cas une chose du passé. Elle se cache dans des domaines historiquement moins diversifiés. Elle est rendue plus bouleversante par les idées préconçues sur les rôles de genre et a un impact disproportionné sur les femmes queer, racialisées, autochtones, handicapées et celles dont la foi est marginalisée. Cette violence doit être condamnée à tout prix.

Bien que nous ayons, en tant que société, encore beaucoup à faire pour garantir un monde juste pour les femmes, nous estimons que des progrès ont été accomplis. Hier encore, grâce au travail de Mélissa Blais et de Diane Lamoureux, le texte de la plaque de la Place du 6 décembre 1989 commémorant la fusillade a été mis à jour afin de reconnaître l’attaque comme un acte de violence antiféministe.

Aujourd’hui, nous nous souvenons et honorons les vies perdues. Demain, nous nous engageons à travailler pour un avenir dans lequel personne n’est freiné en raison de son identité. Nous nous engageons à œuvrer pour mettre fin à la violence genrée et à veiller à ce que l’éducation et les connaissances soient accessibles à tous. Un changement culturel aussi important ne se fera pas du jour au lendemain, mais chaque jour, des gens font le choix de lutter contre la violence genrée et de se battre pour un meilleur avenir.

Pour commémorer cette journée, qui a été nommée Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes, nous vous invitons à porter votre ruban blanc, le symbole officiel de la sensibilisation à la violence faites aux femmes et aux filles. Nous vous invitons également à visiter ce site internet, qui présente trente profils d’anciennes élèves en génie ayant obtenu leur diplôme dans les trois ans après le massacre et dont les carrières illustrent la valeur que les femmes apportent à leur domaine.

Les événements commémoratifs suivants organisés par la communauté auront lieu aujourd’hui :

Commémoration de la tragédie de Polytechnique
(Université McGill et Faculté de génie de McGill)
Commémoration de la tragédie de Polytechnique
(Association École Polytechnique [AEP] et 6 décembre 1989)
Vigile annuelle du 6 décembre de SACOMSS
(Centre de soutien en matière d’agression sexuelle de
l’Association Étudiante de l’Université McGill – SACOMSS)

Ressources :
Nightline
Peer Support Centre
Centre de soutien en matière d’agression sexuelle de l’Association étudiante de l’Université McGill (SACOMSS)
Bureau d’intervention, de prévention et d’éducation en matière de violence sexuelle de McGill (OSVRSE)
Pôle bien-être étudiant de McGill

Signé,

Taylor Lynn Curtis / Promoting Opportunities for Women in Engineering (POWE) co-présidente | powe@mcgilleus.ca
Mustafa Fakih / AÉUM, représentant en génie | engrep1@ssmu.ca
Bruno Marcoux / AÉUM, représentant en génie | engrep2@ssmu.ca
Jeremy Garneau / AÉUM, sénateur en génie | engineeringsenator@ssmu.ca
Madeline Wilson / Vice-President (University Affairs) | ua@ssmu.ca
Bryan Buraga / President | president@ssmu.ca
Sanchi Bhalla / Vice-President (Internal) | internal@ssmu.ca
Billy Kawasaki / Vice-President (Student Life) | studentlife@ssmu.ca
Sam Haward / Vice-President (Finance) | finance@ssmu.ca
Adam Gwiazda-Amsel / Vice-President (External Affairs) | external@ssmu.ca

Dernières nouvelles

Mobilisation contre le projet de loi 21
Déclaration de l’AÉUM concernant le projet de loi 2