Votre auxiliaire d’enseignement est en grève !

Votre auxiliaire d’enseignement est en grève !

L’AÉUM soutient pleinement la grève de l’Association des étudiant.e.s diplômé.e.s employé.e.s de McGill (AÉÉDEM), organisée dans le but d’obtenir de meilleures conditions de travail. Oui, votre auxiliaire d’enseignement est bien en grève. Au cours du vote, il y a eu 87,5% des voix en faveur de la grève, compte tenu du manque de développement entre l’administration de McGill et l’équipe de négociation de l’AÉÉDEM.

La période de grève a commencé le lundi 25 mars à midi et pourrait durer jusqu’à 8 semaines. Les membres de l’AÉÉDEM feront du piquetage sur le campus et dans les alentours pendant ce temps.

Nous comprenons que cette grève peut causer des problèmes et retarder les heures de bureau. Nous souhaitons souligner qu’il est dans la nature des grèves de causer des perturbations qui se feront ressentir partout sur le campus dans le but de regagner du pouvoir lors des négociations. Si ces bouleversements vous dérangent, vous pouvez contacter un membre de l’administration de McGill pour les encourager à résoudre ce conflit en commençant des négociations justes le plus rapidement possible.

Les membres de premier cycle peuvent faire plein de choses pour soutenir les efforts de l’AÉÉDEM. Voici 3 trucs venant de leur FAQ. 

1. Ne brisez pas la grève 

N’acceptez pas de nouveaux postes créés par McGill pour faire le travail qui est généralement effectué par les auxiliaires d’enseignement.

Si vous apportez déjà du soutien dans les cours (par exemple, en tant que mentor TEAM), n’effectuez pas le travail assigné aux AE sur leurs formulaires de charge de travail, y compris la notation.

2. Il ne faut PAS CROISER les lignes de piquetage  

Respectez les lignes de piquetage physiques et virtuelles. Si des AE font du piquetage à l’extérieur d’un bâtiment ou d’une salle de classe, n’y entrez pas. Ne participez pas à des activités virtuelles qui auraient normalement eu lieu dans ce bâtiment ou cette salle de classe. Si un cours en présentiel est remplacé par un cours en ligne, ne vous y présentez pas.

3. Écrivez une lettre aux membres de l’administration soutenant les revendications des AE (et des vôtres !) quant à une meilleure qualité de l’éducation. Les AE méritent un salaire décent et un fonds de soins de santé ! La communauté étudiante mérite de recevoir le soutien nécessaire, et ce en ajustant l’indexation des heures des EA selon l’effectif étudiant.

Finalement, nous souhaitons vous informer que l’AÉÉDEM a envoyé à McGill une ordonnance de cesser et de s’abstenir concernant certains messages que l’administration envoie aux doyens et au corps professoral pendant la grève. Voici une partie de la prise de position de l’AÉÉDEM à ce sujet. 

Demander à ce que les superviseurs de cours fassent le travail des AE (tel que souligné dans les formulaires de travail) fait que l’Université et les superviseurs vont à l’encontre de la loi anti-briseurs de grève du Québec (RLRQ c C-27 s. 109.1), et ceci peut mener à des amendes (s. 142.1). 

Nous demandons à l’Université de respecter les règlements des lois du travail de Québec. Veuillez noter que les prises de position de l’administration de McGill peuvent contenir des informations trompeuses ou fausses qui visent à saper tout le soutien potentiel que la grève pourrait recevoir. Pour des mises à jour, suivez la page Instagram de l’AÉÉDEM : @agsem.aeedem.

Dernières nouvelles

Interruption des services de l’AÉUM
Votre auxiliaire d’enseignement est en grève !
RECRUTEMENT DE MEMBRES GÉNÉRAUX POUR COMITÉS DES CLUBS